Toshiki Okada

Time’s Journey Through a Room

Archive 2016
Théâtre

Texte et mise en scène, Toshiki Okada
Avec Izumi Aoyagi, Mari Ando, Yo Yoshida
Son et scénographie, Tsuyoshi Hisakado
Régisseur général, Koro Suzuki
Régie plateau, Daijiro Kawakami
Régie son, Norimasa Ushikawa
Régie lumières, Tomomi Ohira (ASG)
Costumes, Kyoko Fujitani (FAIFAI)
Traduction française, Mathieu Capel
Assistant mise en scène, Yuto Yanagi
Productrices, Akane Nakamura, Tamiko Ouki (precog)
Assistante de production, Mai Hyodo (precog)
Coordination de la production, Chizuru Matsumoto

Production chelfitsch – Production associée, precog // Coproduction Kyoto Experiment / ROHM Theatre Kyoto ; Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles) ; Künstlerhaus Mousonturm Frankfurt ; FFT Düsseldorf ; La Bâtie-Festival de Genève ; HAU Hebbel am Ufer (Berlin) ; SPRING Performing Arts Festival Utrecht ; Festival d’Automne à Paris //  Coréalisation T2G – Théâtre de Gennevilliers ; Festival d’Automne à Paris // Avec le soutien de the Agency for Cultural Affairs Government of Japan in the fiscal 2016 // Avec le soutien de la Fondation pour l’étude de la langue et de la civilisation japonaises sous l’égide de la Fondation de France // Avec le soutien de l’Onda // En collaboration avec Nishi-Sugamo Arts Factory, Suitengu Pit, Kyoto Art Center Artist in Studio Program
Spectacle créé le 17 mars 2016 au Kyoto Experiment 2016
En partenariat avec France Culture

Présentées en Europe depuis une dizaine d’années, les œuvres de Toshiki Okada se distinguent par un prodigieux croisement de matériaux : écriture emplie du langage familier de la jeunesse japonaise, chorégraphie irrévérencieuse, jeu anti-illustratif, travail sonore écartelé entre bruit et place du silence… Dans une explosion de sens, tout cela nous propulse bien loin du théâtre feutré, devant des tableaux de notre contemporanéité aussi drôles que cinglants.
Time’s Journey Through a Room dresse celui de la douleur sourde née dans les cercles concentriques post-traumatiques de Fukushima. La pièce met en scène un troublant trio : le fantôme d’une femme, décédée en caressant l’espoir que la catastrophe nucléaire soulèverait un nouvel élan sociopolitique, son mari resté en vie, qui se confronte à la réalité, et l’amante actuelle de l’homme. Les subtilités des sensibilités de chacun se décèlent dans un foisonnement de détails. Pour éclairer ces innombrables microfissures, profondément personnelles, enfouies dans l’onde de choc de la collision sismique, Okada attire l’attention sur le moindre frémissement de corps, l’infime flottement d’âme. Un ingénieux dispositif d’extension des mouvements corporels par le son, inventé avec Tsuyoshi Hisakado, irrigue une représentation précise des états psychologiques, tout en laissant au public une liberté totale d’imagination. Par ce mixage sonore inédit des mots, des mouvements et d’enregistrements de terrain, Okada revisite totalement la relation entre le son, le corps, la langue et l’espace. Il signe de nouveau un travail extrême, où tout se joue à la seconde.

Dans le même lieu

T2G Théâtre de Gennevilliers – Centre Dramatique National
19 septembresept. – 7 octobreoct.

Kurō Tanino
Maître obscur

Théâtre
Réserver

Comment le développement irrésistible de l’intelligence artificielle (IA) imprègne-t-il nos vies et nos comportements ? Dramaturge de la poésie du quotidien et des mouvements imperceptibles de la psyché, Kurō Tanino met en scène un monde où la technologie dévoile les profondeurs de notre inconscient.

T2G Théâtre de Gennevilliers – Centre Dramatique National
17 – 21 octobreoct.

Katerina Andreou
Bless This Mess

Danse
Réserver

Pour sa première pièce de groupe, la chorégraphe Katerina Andreou trouve son élan dans la confusion et le bruit constant du monde. De cet état mental et émotionnel émergent du jeu, de l’absurdité, de la fiction et de la poésie. 

T2G Théâtre de Gennevilliers – Centre Dramatique National
7 – 11 novembrenov.

Satoko Ichihara
Yoroboshi: The Weakling

Théâtre
Réserver

S’inspirant de formes traditionnelles japonaises, la dramaturge et metteuse en scène Satoko Ichihara crée un théâtre de marionnettes d’aujourd’hui : un monde trouble où la nature ambiguë des poupées est au centre du récit. Dans ce conte moderne, solitude, souffrance et sexualité sont les moteurs de pantins que la faiblesse rend toujours plus humains.

T2G Théâtre de Gennevilliers – Centre Dramatique National
14 – 25 novembrenov.

Marcus Lindeen, Marianne Ségol
Memory of Mankind

Théâtre
Réserver

Marcus Lindeen et Marianne Ségol interrogent la notion de mémoire en restituant quatre histoires parfaitement extraordinaires, mais bien réelles. Dans leur théâtre où les paroles personnelles s’échangent et se nourrissent, ils inventent une œuvre singulière, aussi scrupuleuse que philosophique.

T2G Théâtre de Gennevilliers – Centre Dramatique National
5 – 16 décembredéc.

Alice Laloy
Le Ring de Katharsy

Théâtre
Réserver

Nul pantin dans cette création grand format de la marionnettiste Alice Laloy, mais des humains transformés en avatars et jetés sur un ring pour s’affronter lors de matchs de plus en plus violents. Une mise en abyme qui, entre le rituel de catch et le scénario inspiré des jeux vidéo, nous invite à interroger les limites d’une société aux ordres.