Jaha Koo

Haribo Kimchi

Théâtre
Théâtre de la Bastille
9 – 14 décembredéc.
1/3

Première française

1h10

En coréen, surtitré en français

Tarifs 8 € à 26 € 
Abonnés 8 € à 19 €

Théâtre de la Bastille

Lundi 9 décembre

20h00

Mardi 10 décembre

20h00

Mercredi 11 décembre

20h00

Vendredi 13 décembre

20h00

Samedi 14 décembre

18h00

Conception, texte, mise en scène, musique, son et vidéo Jaha Koo. Performance Gona, Seri, Haribo, Jaha Koo. Dramaturgie Dries Douibi. Scénographie et opération média Eunkyung Jeong. Conseil artistique Pol Heyvaert. Coordination technique Korneel Coessens. Technique Bart Huybrechts, Babette Poncelet. Programmation du rice cooker Idella Craddock. Coordination de la production Wim Clapdorp.

Production CAMPO
Coproduction Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles) ; Le Rideau (Bruxelles) ; Theater Utrecht ; SPRING Performing Arts Festival (Utrecht) ; Théâtre de la Bastille ; Tangente St. Pölten – Festival für Gegenwartskultur ; & Espoo Theatre ;  International Summer Festival Kampnagel (Hambourg) ; Sophiensæle (Berlin) ; MeetYou (Valladolid) ; Bunker (Ljubljana), National Theater & Concert Hall (Taipei) ; The Divine Comedy International Theater Festival – Teatr Łaźnia Nowa (Cracovie) ; Perpodium (Anvers) ; Festival d’Automne à Paris
Avec le soutien du Tax Shelter du gouvernement fédéral belge via Cronos Invest et le gouvernement flamand 
Le prototype de l’anguille a été développé dans le cadre d’Innovation:Lab’s funnel, en coproduction avec le Theater Utrecht et les créateurs de technologie Adriaan Wormgoor et Willem Vooijs

Le Théâtre de la Bastille et le Festival d’Automne à Paris sont coproducteurs de ce spectacle et le présentent en coréalisation.

Performance hybride associant texte, musique, vidéo et robotique, Haribo Kimchi embrasse la cuisine sud-coréenne dans une réflexion sur l’assimilation culturelle, ses tensions et paradoxes. Jaha Koo file ainsi des questionnements amorcés avec sa trilogie Hamartia.

Arômes d’une soupe mijotant à feu vif, le son net et précis d’un couteau tranchant des oignons, grésillement des champignons sur plaque brûlante, Haribo Kimchi campe le décor d’un pojangmacha, gargote ambulante typique des rues sud-coréennes, repère des noctambules de toutes sortes. Ceux que nous croisons ici ont un profil particulier : une anguille, un escargot et un cuiseur à riz. Ils sont nos guides dans un voyage culinaire, où la culture alimentaire est assimilée à un langage, révélant la structure d’une société. Au fil d’anecdotes absurdes et touchantes, ils racontent la diaspora de la culture kimchi – cette tradition de fermentation des légumes qui fait la fierté de la Corée – mais aussi le cannibalisme lors de la grande famine, la douleur aigre du racisme ou le puissant goût umami du foyer. Dans ce spectacle unique, le metteur en scène et compositeur sud-coréen Jaha Koo joue avec tous les sens du public pour modifier profondément sa perception de la nourriture.