Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Chargement du calendrier
L'ÉDITION 2017
ABONNEMENT & RÉSERVATION
  • En ligne Billetterie
  • Par téléphone 01 53 45 17 17
  • Par correspondance

    Festival d’Automne à Paris
    156 rue de Rivoli
    75001 Paris

Vous êtes sur la page d'un spectacle de l'édition 2016, retrouvez tous les spectacles de cette édition dans nos archives

François Chaignaud
Cecilia Bengolea

DFS

Danse

    DATES ET LIEUX
    • Espace 1789 / Saint-Ouen, Scène conventionnée danse
      29 novembre
    • Centre Pompidou
      1 au 4 décembre

    Quel est le point commun entre le Dancehall jamaïcain, des chants traditionnels de Géorgie et la danse sur pointe ? François Chaignaud et Cecilia Bengolea raffolent des associations insolites. Depuis 2005, ils sollicitent les cultures et techniques du corps les plus variées. Des danses de l’entre-deux-guerres en sylphides modernes, du ballet classique aux danses urbaines, les matériaux qu’ils récoltent avec un appétit inépuisable dialoguent joyeusement sur scène.
    Cette création s’inscrit dans le prolongement d’une aventure unique : en 2015, François Chaignaud et Cecilia Bengolea ont fait partie des tout premiers chorégraphes invités à créer pour le Tanztheater Wuppertal depuis la mort de Pina Bausch. Sous leur direction, la troupe devient chorale, rappe, apprend d’une chorégraphe jamaïcaine, et l’air de fête que The Lighters’ Dancehall Polyphony rend à la scène de Pina est salué par la critique internationale.
    Avec trois danseuses polyvalentes, ils reprennent le fil du travail entrepris en Allemagne. Tandis que François Chaignaud explore les chants polyphoniques traditionnels géorgiens et médiévaux, Cecilia Bengolea est nourrie par ses séjours en Jamaïque. Le Dancehall, né il y a un demi-siècle et influencé par le reggae, y est à la fois technique et exutoire subversif. À la croisée des formes, les deux chorégraphes se retrouvent pour fondre chant et danse en une seule écriture hétéroclite – un défi profondément humaniste, relevé avec humour.

    Conception, Cecilia Bengolea, François Chaignaud
    Collaboration chorégraphique, Damion BG Dancer, Joan Mendy
    Interprétation, Cecilia Bengolea, Damion BG Dancer, François Chaignaud, Valeria Lanzara, Joan Mendy, Erika Miyauchi, Shihya Peng
    Chefs de chant, Cécile Banquey, Baptiste Chopin, Alix Debaecker, Eugénie de Mey, Marie Picaut, Celia Stroom
    Régie générale et lumières, Jean-Marc Ségalen
    Vidéo, Guilhem Comaills (avec la participation de Giddy Elite Team)
    Son, Clément Bernerd
    Costumes – Conception, Cecilia Bengolea, François Chaignaud – Réalisation : Méryl Coster, France Lorenzi

     

    Production déléguée Vlovajob Pru // Coproduction Bonlieu Scène nationale d’Annecy ; L’échangeur – CDC Picardie ;  Biennale de la Danse – Biennale de Lyon ; deSingel (Anvers) ;  Salder’s Wells Theater – London’s Dance House ; CCN Centre chorégraphique national de Grenoble ; Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées ; Les Spectacles vivants – Centre Pompidou (Paris) ; Festival d’Automne à Paris // Coréalisation Les Spectacles vivants – Centre Pompidou (Paris) ; Festival d’Automne à Paris // Avec le soutien de l’Institut Français Paris (2014 et 2015), FIACRE (Fonds d’Innovation Artistique et Culturelle en Rhône-Alpes), Ménagerie de verre Paris - Studiolab, CND Centre National de la Danse Pantin - accueil en résidence.
    Spectacle créé le 12 septembre 2016 à La Bâtie-Festival de Genève