Mohamed El Khatib

La vie secrète des vieux

Théâtre
Théâtre de la Ville – Les Abbesses
12 – 26 septembresept.
Espace 1789, scène conventionnée danse – Saint-Ouen
8 – 9 octobreoct.
Théâtre Cinéma de Choisy-le-Roi – Scène conventionnée d’intérêt national art et création pour la diversité linguistique
11 octobreoct.
Points communs – Théâtre 95
18 – 19 décembredéc.
1/2

Création 2024

1h10

À partir de 15 ans

Tarifs 8 € à 33 €
Abonnés 8 € à 28 €

Théâtre de la Ville – Les Abbesses

Jeudi 12 septembre

20h00

Vendredi 13 septembre

20h00

Samedi 14 septembre

20h00

Lundi 16 septembre

20h00

Mardi 17 septembre

20h00

Mercredi 18 septembre

20h00

Vendredi 20 septembre

20h00

Samedi 21 septembre

20h00

Dimanche 22 septembre

15h00

Mardi 24 septembre

20h00

Mercredi 25 septembre

20h00

Jeudi 26 septembre

20h00

Espace 1789, scène conventionnée danse – Saint-Ouen

Mardi 8 octobre

20h00

Mercredi 9 octobre

20h00

Théâtre Cinéma de Choisy-le-Roi – Scène conventionnée d’intérêt national art et création pour la diversité linguistique

Vendredi 11 octobre

20h00

Points communs – Théâtre 95

Mercredi 18 décembre

20h00

Jeudi 19 décembre

20h00

Conception et réalisation Mohamed El Khatib. Avec en alternance (en cours) Annie Boisdenghien, Micheline Boussaingault, Marie-Louise Carlier, Chille Deman, Martine Devries, Jean-Pierre Dupuy, Jacqueline Juin, Jean-Paul Sidolle, Yasmine Hadj Ali. Dramaturgie et coordination artistique Camille Nauffray. Scénographie et collaboration artistique Fred Hocké. Vidéo Emmanuel Manzano. Son Arnaud Léger. Régie générale Jonathan Douchet. Direction de production Gil Paon. Presse Nathalie Gasser.

Production Zirlib
Coproduction (en cours) Points communs – Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise ; Comédie de Genève ; Théâtre National Wallonie-Bruxelles ; Théâtre national de Bretagne ; Tandem Scène nationale ; Comédie de Clermont-Ferrand – Scène nationale ; Théâtre Garonne – Scène européenne ; Équinoxe – Scène nationale de Châteauroux ; TnBA – Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine ; MC2: Grenoble Scène nationale ; Festival d’Avignon ; La Coursive – Scène nationale de La Rochelle ; Espace 1789, scène conventionnée danse – Saint-Ouen ; Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – Scène nationale ; Théâtre du Bois de l’Aune ; Théâtre de la Croix-Rousse ; Festival d’Automne à Paris
Accueil en résidence Mucem ; Le Channel, scène nationale de Calais ; CIRCA – La Chartreuse
Zirlib est conventionnée par la Drac Centre-Val de Loire – ministère de la Culture et par la Ville d’Orléans 
Mohamed El Khatib est artiste associé au Théâtre de la Ville-Paris, au Théâtre National de Bretagne et au Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès

Le Festival d’Automne à Paris est coproducteur de ce spectacle et le présente en coréalisation avec le Théâtre de la Ville-Paris. 

Avec le soutien de

Amoureux du théâtre documentaire, Mohamed El Khatib s’empare d’un sujet de choix et de l’ombre : la vie sentimentale et érotique des « vieux ». Cousue d’audace et de tendresse, sa nouvelle pièce prend le contrepied des connotations qui collent à la peau de la vieillesse, en la percevant sous l’angle du désir. 

Tandis que nous envisageons la plupart du temps l’âge avancé par le prisme du « retrait » – ce qu’il estompe, handicape, dé-génère –, Mohamed El Khatib, fort de la conviction que nos aînés ont surtout à « apporter » et re-générer, explore ici la sphère de leur vie érotique. Annonçant une distribution d’une dizaine de personnes « en fonction de leur longévité », le programme donne le ton de l’humour qui traverse le spectacle, que seule permet une confiance établie entre l’artiste et les interprètes. Offrir le plateau aux vraies gens, écrire pour elles et eux en les considérant non pas comme des amateurs, mais comme des experts d’une question, faire danser leurs propres mots sur la fine frontière entre réalité et fiction, tel est le leitmotiv de l’auteur-metteur en scène. Lumineuse clairière en pleine forêt de tabous, d’embûches ou de schémas hérités, cette création dresse un magnifique paysage de l’état amoureux du troisième âge. Entre frondeur et profondeur coule une parole authentique et libre, un savoureux hommage à l’inventivité de la sensualité. 

Dans le même lieu

Centre Pompidou
23 – 26 octobreoct.
Points communs – Théâtre 95
12 – 13 novembrenov.

Ligia Lewis
Still Not Still

Danse
Réserver

La chorégraphe Ligia Lewis poursuit avec Still Not Still sa réflexion sur les silences et les zones d’ombres de l’Histoire. Dans cette pièce, les interprètes rejouent en boucle une partition dont la dimension burlesque ne fait que souligner le tragique.

Théâtre du Rond-Point
5 – 17 novembrenov.
Points communs – Théâtre 95
21 – 22 novembrenov.

Mohamed Bourouissa, Zazon Castro
Quartier de femmes

RépertoireThéâtre
Réserver

À la croisée du théâtre et du stand-up, le premier spectacle du plasticien Mohamed Bourouissa met en scène le parcours de vie et les transformations d’une femme incarcérée. Sans surplomb, ni pathos, la pièce déjoue par l’humour le caractère plombant de ce dont elle témoigne.

Points communs – Théâtre 95
3 – 5 décembredéc.

Calixto Neto
IL FAUX

RépertoireThéâtre
Réserver

Partant du constat qu’un corps noir est de fait exposé au danger de l’expropriation, soit du vol de lui-même, Calixto Neto tente de résister sur scène au contrôle extérieur et au risque d’annihilation. Dans cet exercice de ventriloquie, le chorégraphe brésilien cherche les mots pour en écrire la danse. 

Théâtre de la Ville – Les Abbesses
15 décembredéc.

Jérôme Combier, Alberto Posadas, Salvatore Sciarrino

Musique
Réserver

Pleine de poésie, traversée d’éclats mystérieux et exaltant une plasticité qui modèle le geste instrumental et électronique, la musique de Jérôme Combier ouvre notre écoute aux détails du monde et à leurs subtiles mutations. Strands, sa dernière création, noue ainsi des relations avec l’animal et le végétal, tissant des fils à l’image d’une toile d’araignée.

Théâtre du Rond-Point
15 – 19 octobreoct.
Espace 1789, scène conventionnée danse – Saint-Ouen
19 décembredéc.

Talents Adami Théâtre, Mohamed El Khatib
Stand-up

Théâtre
Réserver

Tonnerre d’applaudissements ou vent glacial ? Selon Mohamed El Khatib, ce risque auquel se frotte le stand-up l’érige en art théâtral à part entière. Écrin des expressions les plus libres, il fraye la voie d’un rire transgressif, dans un espace cathartique et rassembleur.