Shochiku
Grand Kabuki

[Théâtre]

Quatorze ans après, le kabuki, forme épique de l’art théâtral japonais, est de retour au Festival d’Automne. Avec Iromoyô Chotto Karimame Kasane et Narukami, ce programme mêle deux classiques du répertoire interprétés par Nakamura Shidô II et Nakamura Shichinosuke II, légendes vivantes du kabuki contemporain.

Théâtre traditionnel japonais d’une grande splendeur, dont les origines remontent au XVIIe siècle et à l’époque d’Edo, le kabuki – ka, le chant ; bu, la danse ; ki, l’art de la scène – se caractérise par un jeu d’acteurs codifié et par un décor, des costumes et des maquillages très élaborés. Depuis 1981, le genre a régulièrement été présenté par le Festival d’Automne, et le présent programme est un événement qui associe deux pièces classiques et populaires du répertoire. La première, Iromoyô Chotto Karimame, communément appelée Kasane du nom de son héroïne malheureuse, est un drame dansé créé en 1823 qui impressionne par la perfection de sa composition esthétique et la richesse de son accompagnement musical. La deuxième, Narukami, dont la toute première version fut présentée en 1684, conte l’histoire d’un religieux bouddhiste malveillant que la princesse Kumonotaema mettra à l’épreuve de la luxure. Deux pièces qu’interprètent deux véritables stars dans le pays : Nakamura Shidô II – né en 1972 –, qui joue principalement des rôles d’homme, et Nakamura Shichinosuke II – né en 1983 –, dont la particularité est d’incarner aussi bien les rôles de femme que les rôles d’homme.
––––––
Durée : 2h40 (entracte inclus)