Anne Teresa De Keersmaeker, Radouan Mriziga / Rosas, A7LA5

Il Cimento dell’Armonia e dell’Inventione

Danse
Théâtre de la Ville – Sarah Bernhardt
13 – 22 septembresept.
1/3

Création 2024

1h30

Tarifs 8 € à 39 €
Abonnés 8 € à 32 €

Théâtre de la Ville – Sarah Bernhardt

Vendredi 13 septembre

20h00

Samedi 14 septembre

20h00

Dimanche 15 septembre

15h00

Mardi 17 septembre

20h00

Mercredi 18 septembre

20h00

Jeudi 19 septembre

20h00

Samedi 21 septembre

20h00

Dimanche 22 septembre

15h00

Chorégraphie Anne Teresa De Keersmaeker, Radouan Mriziga. Créé avec et dansé par Boštjan Antončič, Nassim Baddag, Lav Crnčević, José Paulo dos Santos. Musique Antonio Vivaldi. Le quattro stagioni – enregistrement réalisé par Amandine Beyer et son ensemble Gli Incogniti (Alpha Classics/ Outhere Music 2015). Analyse musicale Amandine Beyer. Scénographie et lumière Anne Teresa De Keersmaeker, Radouan Mriziga. Costumes Aouatif Boulaich. Direction des répétitions Eleni Ellada Damianou.

Production Rosas
Coproduction Berliner Festspiele ; Charleroi danse – Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles ; Concertgebouw Brugge ; De Munt – La Monnaie (Bruxelles) ; Festival de Marseille ; ImPulsTanz (Vienne) ; Sadler’s Wells (Londres) ; Théâtre de la Ville-Paris ; Festival d’Automne à Paris
Cette production est réalisée avec le soutien du Tax Shelter du gouvernement fédéral belge, en collaboration avec Casa Kafka Pictures
Rosas bénéficie du soutien de la Communauté flamande et de la Commission communautaire flamande (VGC)
Avec le soutien de Dance Reflections by Van Cleef & Arpels

Le Théâtre de la Ville-Paris et le Festival d’Automne à Paris sont coproducteurs de ce spectacle et le présentent en coréalisation. 

Avec le soutien de

Faire entendre Les Quatre saisons de Vivaldi, utiliser les outils de la danse pour affiner l’écoute de ce chef-d’œuvre baroque : c’est le pari relevé par Anne Teresa De Keersmaeker, en collaboration avec le chorégraphe et danseur Radouan Mriziga. Une alliance placée sous le signe de l’abstraction, qui renoue avec l’imaginaire écologique du célèbre concerto.

Les Quatre saisons de Antonio Vivaldi est sans doute l’un des « tubes » les plus célèbres de la musique savante occidentale. Qui n’a jamais entendu résonner les premières notes sautillantes du Printemps, les envolées lyriques de l’Été ? Mais ces quatre concertos sont bien plus qu’un patrimoine figé, une ritournelle entendue des centaines de fois : l’opération menée par Anne Teresa De Keersmaeker et Radouan Mriziga, accompagnés par leur complice Amandine Beyer, consiste à appréhender la partition dans toute sa complexité, afin d’exposer l’originalité de ce chef-d’œuvre baroque et les émotions qu’il transporte. Partageant la même fascination pour les éléments naturels, la géométrie et la puissance de l’abstraction, tous deux ont conjugué leurs approches de la danse pour faire entendre toutes les nuances de cette partition – alternant entre envolées sauvages, douceur mélancolique et euphorie bucolique. À travers le prisme des quatre saisons, c’est tout un arrière-plan écologique qui afflue, irrigue les mouvements : une inquiétude ancrée dans la perception des bouleversements climatiques – dont l’effacement progressif du passage des saisons est l’un des signes les plus inquiétants.

Dans le même lieu

Théâtre de la Ville – Sarah Bernhardt
23 – 28 septembresept.

Rabih Mroué
Who’s Afraid of Representation?

Théâtre Portrait
Réserver

Nous sommes en compagnie de figures du Body Art européen (Joseph Beuys, Orlan, Marina Abramović…) via leurs témoignages relatifs aux exhibitions et scarifications publiques pratiquées autour des années 1970. Parallèlement, intervient le récit d’un employé de bureau libanais relatant la tuerie véridique qu’il a perpétrée sur son lieu de travail, arguant de motivations fluctuantes.

Théâtre de la Ville – Sarah Bernhardt
3 – 5 octobreoct.
Maison des Arts de Créteil
6 – 7 novembrenov.

Lola Arias
Los días afuera

Théâtre
Réserver

Entre spectacle musical et documentaire, Lola Arias signe une composition chorale dans laquelle six ancien·ne·s détenu·e·s évoquent leur vie pendant et après leur détention : six destins croisés qui interrogent les formes de violence dans la société contemporaine tout en explorant les marges de la fiction et du réel.

Théâtre de la Ville – Sarah Bernhardt
5 – 16 novembrenov.

Robert Wilson
PESSOA – Since I've been me

Théâtre
Réserver

Fernando Pessoa est le héros de cette nouvelle création de Robert Wilson. Un héros paradoxal puisque le poète portugais a passé sa vie à se démultiplier inventant des hétéronymes, auteurs fictifs auxquels il attribuait des œuvres écrites de sa main, imaginant même des relations, amicales ou de maître à disciple, entre ses différents avatars.

Théâtre de la Ville – Sarah Bernhardt
19 – 23 novembrenov.

Jan Martens
VOICE NOISE

Danse
Réserver

Pièce de rupture aux yeux de Jan Martens, VOICE NOISE réunit six danseurs et danseuses pour façonner un paysage sonore composé de quelques-unes des grandes interprètes et compositrices de notre temps. Se demandant comment certaines ont été réduites au silence, le chorégraphe questionne à sa façon, pop et précise, une histoire contemporaine.