Julien Gosselin | Joueurs

Un couple postmoderne pris dans les rets d’un monde de comploteurs et de terroristes… En 1977, Don DeLillo dressait avec Les Joueurs un portrait de l’Amérique d’autant plus marquant qu’il s’est avéré visionnaire. Le metteur en scène Julien Gosselin tire de ce roman une saisissante fresque scénique sur la violence du réel.

« Pammy et Lyle Wynant sont au bord de la rupture quand leur route croise celle d’un groupe de terroristes. Cette rencontre fait basculer leur classique destin de couple moderne. Conciliabules et obsessions sexuelles font bientôt d’eux des « joueurs » aveugles et impuissants, emportés dans une spirale qu’ils ignorent et qui risque pourtant d’engloutir tout un pan de la société américaine... » La quatrième de couverture de l’édition française (Actes Sud) de ce livre de 1977, le cinquième roman de Don DeLillo, souligne encore « l’angoissante et visionnaire pertinence de ces Joueurs dont l’un des protagonistes est le World Trade Center lui-même… ». Dans un monde ambigu peuplé de complots, et de fantômes, en proie à un consumérisme rampant, en quête de sens et de sensations, les Joueurs de Don De Lillo fournissent au metteur en scène Julien Gosselin et son collectif Si vous pouviez lécher mon cœur matière à une virtuose méditation sur l’histoire du terrorisme contemporain, et sur la façon dont un individu peut être modelé par les mouvements souterrains de la société qui l’entoure.
––––––
Durée : 3h00

En pratique

Odéon-Théâtre de l’Europe – Ateliers Berthier
Du 20 novembre au 18 décembre | Les mardis à 20h
Réserver