Peter Stein L'Orestie

[Théâtre]

L'Orestie d'Eschyle qui était à l'origine une tétralogie, dont la pièce satirique "Protée" est perdue, est la seule trilogie qui nous soit restée d'Eschyle. Elle fut représentée en 458 avant Jésus Christ lors des Dionysies d'Athènes. Eschyle qui mourut deux ans plus tard à Gela en Sicile en remporta le prix. L'arrière-plan de la tragédie est constitué par l'histoire de la maison des Atrides et la malédiction qui pèse sur elle, l'effet de cette malédiction qui se fait sentir sur les générations suivantes et dont l'expiation et l'effacement sont décrits dans les trois pièces successives.