Silvia Costa Dans le pays d’hiver

[Théâtre]

Cesare Pavese livre, dans Dialogues avec Leuco, une étonnante plongée dans la mythologie. La metteure en scène et plasticienne Silvia Costa adapte l’œuvre pour la scène, dans une variation visuelle et poétique où l’image est moteur de réflexion et de rêverie.

Écrit entre 1945 et 1947, Dialogues avec Leuco était aux yeux de Cesare Pavese son livre le plus important. Il dérouta pourtant la critique de l’époque, sans doute parce que, en plein réalisme, il se distinguait par un retour à une matière classique, un recours aux mythes grecs et l’emploi d’une langue poétique. Dans le pays d’hiver explore le vivier des questions existentielles et des symboles livrés par six de ces dialogues – Le mystère, La mère, La bête, L’homme-loup, Le déluge et Les Dieux. La naissance, la faute, le châtiment, notre animalité, la menace du déluge ou le regard des dieux sur notre humanité : autant de thèmes que l’artiste transforme en visions, au gré d’un dialogue entre les mots, des corps et des objets, dans un souci constant de la beauté des métamorphoses. Si le monde qui nous entoure peut sembler gelé dans le prosaïsme de la communication et des data, Silvia Costa croit à la force de l’invention poétique pour revivifier nos imaginaires. Tour à tour auteure, metteure en scène, interprète ou scénographe, Silvia Costa est une artiste protéiforme qui, en parallèle de son travail personnel, contribue depuis 2006 en tant qu’actrice et collaboratrice artistique à la plupart des créations de Romeo Castellucci. Séduite par les réinterprétations infinies qu’autorise la mythologie, tout autant que par l’élégance de la parole de Pavese, elle puise dans son œuvre matière à un voyage théâtral et visuel nourri par les arts plastiques.

––––––
Durée estimée : 1h15
Spectacle en italien surtitré en français