Aristide Tarnagda Pistes... de Penda Diouf

[Théâtre]

En raison du confinement annoncé mercredi 28 octobre 2020 pour une période minimum de 4 semaines éventuellement reconductible, ce spectacle est actuellement maintenu mais la ventes de billets suspendue jusqu’à fin novembre 2020.
––––––

Avec Pistes de Penda Diouf, Aristide Tarnagda met en scène une pièce à la fois intimiste et politique sur la résilience. Un monologue sur le courage d’affronter ses démons et un road-trip qui parcourt la Namibie, là où eut lieu le premier génocide du XXe siècle, celui des Hereros et des Namas.

Comment se confronter au passé pour se reconstruire ? Dans Pistes, la dramaturge franco-sénégalaise Penda Diouf interroge le courage de façon personnelle et révèle au grand jour ce qu’elle a pendant longtemps cherché à enfouir, ses années de souffrance, de dépression et sa peur d’affronter la vie. Elle plonge au plus profond d’elle-même et parcourt les entrelacs de souvenirs façonnant une mémoire meurtrie qui lui permettra de se reconstruire. La jeune femme énonce avec pudeur ses fragilités. Et se rappelle. Adolescente, elle admirait le sprinter Franckie Frédéricks qui rayonnait sur les pistes d’athlétisme du monde entier. Elle décide alors de s’engager dans un road-trip en Namibie sur les traces du champion. Confrontée alors à la découverte du premier génocide du XXe siècle, celui commis par les colonisateurs allemands à l’encontre des Hereros et des Namas, elle affronte ses démons et ses rêves et panse ses cicatrices.
Porté par une parole poétique, à la fois intime et politique, Pistes, mise en scène par le directeur du festival Les Récréâtrales de Ouagadougou Aristide Tarnagda, invite à puiser dans ses blessures sa propre force, celle à même de nous aider à nous réaliser.