Aristide Tarnagda

Pistes... de Penda Diouf

Archive 2020
Théâtre
1/3

Pistes... 
Mise en scène, Aristide Tarnagda
Texte, Penda Diouf
Avec Nanyadji Kagara
Lumières, Mohamed Kaboré
Production Théâtre Acclamations
Coproduction Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine ; MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis (Bobigny) ; La Comédie de Valence, centre dramatique national Drôme-Ardèche ; Les Récréâtrales (Ouagadougou)
Coréalisation MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis (Bobigny) ; Festival d’Automne à Paris

Découvrez L'abécédaire d'Aristide Tarnagda, RFI ici

Avec Pistes de Penda Diouf, Aristide Tarnagda met en scène une pièce à la fois intimiste et politique sur la résilience. Un monologue sur le courage d’affronter ses démons et un road-trip qui parcourt la Namibie, là où eut lieu le premier génocide du XXe siècle, celui des Hereros et des Namas.

Comment se confronter au passé pour se reconstruire ? Dans Pistes, la dramaturge franco-sénégalaise Penda Diouf interroge le courage de façon personnelle et révèle au grand jour ce qu’elle a pendant longtemps cherché à enfouir, ses années de souffrance, de dépression et sa peur d’affronter la vie. Elle plonge au plus profond d’elle-même et parcourt les entrelacs de souvenirs façonnant une mémoire meurtrie qui lui permettra de se reconstruire. La jeune femme énonce avec pudeur ses fragilités. Et se rappelle. Adolescente, elle admirait le sprinter Franckie Frédéricks qui rayonnait sur les pistes d’athlétisme du monde entier. Elle décide alors de s’engager dans un road-trip en Namibie sur les traces du champion. Confrontée alors à la découverte du premier génocide du XXe siècle, celui commis par les colonisateurs allemands à l’encontre des Hereros et des Namas, elle affronte ses démons et ses rêves et panse ses cicatrices.
Porté par une parole poétique, à la fois intime et politique, Pistes, mise en scène par le directeur du festival Les Récréâtrales de Ouagadougou Aristide Tarnagda, invite à puiser dans ses blessures sa propre force, celle à même de nous aider à nous réaliser.

Dans le même lieu

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
18 - 22 septembresept.

Soa Ratsifandrihana
Fampitaha, fampita, fampitàna

Danse
Réserver

Engageant les corps dans une oralité contemporaine, Soa Ratsifandrihana, le guitariste Joël Rabesolo et les performeuses et performeurs Audrey Mérilus et Stanley Ollivier se nourrissent de leurs récits diasporiques et de leurs origines pour raconter une histoire qu’ils auraient aimé entendre ou voir. Fampitaha, fampita, fampitàna – trois mots malgaches signifiant comparaison, transmission et rivalité – forment des déclinaisons dans lesquelles les interprètes glissent d’un état à l’autre et semblent suivre un mouvement en perpétuelle métamorphose. 

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
13 octobreoct.

Jeanne Balibar
Les Historiennes

RépertoireThéâtre
Réserver

Trois femmes ressurgissent du passé grâce à trois historiennes contemporaines qui les ressuscitent en trois récits, dont s’empare l’actrice Jeanne Balibar pour en proposer une lecture jouée. Quatre femmes d’aujourd’hui posent un regard particulièrement éloquent et incisif sur trois destinées féminines emblématiques.

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
5 - 8 novembrenov.

Nacera Belaza
La Nuée

Danse
Réserver

Reconnue pour ses chorégraphies minimalistes et envoûtantes, Nacera Belaza poursuit son exploration du cercle et du rythme initiée avec Le Cercle (2019) et L’Onde (2021), pièces marqueurs de son langage chorégraphique. Après une première étape de création à Bruxelles en mai 2024, la chorégraphe prolonge le processus de création de La Nuée en invitant dix nouveaux interprètes au plateau. 

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
14 - 17 novembrenov.

Stefan Kaegi, Rimini Protokoll
Ceci n’est pas une ambassade (Made in Taiwan)

ThéâtrePerformance
Réserver

C’est à Taïwan que nous embarque le metteur en scène voyageur de Rimini Protokoll, Stefan Kaegi, avec trois performeurs natifs et résidents de l’île. Dans ce spectacle où l’action filmée en direct nous entraîne dans les méandres d’un décor miniature, la fiction pointe une réalité géopolitique ubuesque.

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
22 - 30 novembrenov.

Rosana Cade, Ivor MacAskill
The Making of Pinocchio

Théâtre
Réserver

Investissant, pour le théâtre, le territoire peu exploré de l’affection queer, le duo Cade MacAskill part du conte de Collodi pour raconter la transition de genre et ses répercussions dans le couple. The Making of Pinocchio apparaît comme un manifeste burlesque pour les formes en construction.

Points communs – Théâtre des Louvrais
14 - 16 novembrenov.
Scène nationale de l'Essonne – Théâtre de l’Agora
19 - 20 novembrenov.
MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
29 novembrenov. — 8 décembredéc.
La Merise
12 - 14 décembredéc.
La Ferme du Buisson, Scène nationale – cinéma – centre d’art contemporain
18 - 19 décembredéc.

Joël Pommerat
Marius

Théâtre
Réserver

Ce spectacle, inspiré de l’œuvre de Marcel Pagnol, explore le thème de l’évasion. Certains des comédiens ont découvert le théâtre à la maison centrale d’Arles. Marius offre une occasion unique de découvrir une dimension peu connue mais cruciale de l’art de Joël Pommerat.