Karlheinz Stockhausen / Carlus Padrissa Donnerstags-Gruss / Michaels Reise um die Erde

[Musique]

Michaels Reise um die Erde (Le Voyage de Michel autour de la Terre ) est l’acte central de Donnerstag, extrait de l’opéra Licht, monumental cycle sur les sept jours de la semaine dont la réalisation occupa Karlheinz Stockhausen pendant vingt-cinq ans : créé en 1981, mis en scène par Luca Ronconi à la Scala de Milan, ce Jeudi de lumière, centré sur le personnage de Michel, est la première « journée » achevée par le compositeur.

Dans cet acte constitué d’une seule scène, le protagoniste, caractérisé par un certain nombre de motifs (ou « formules ») mélodiques, n’est pas incarné par un chanteur, mais par un instrument : la trompette. En sept stations autour du globe, Michel va dialoguer avec des musiciens pingouins, clowns ou hirondelles, jusqu’à la rencontre avec Ève, représentée par le cor de basset.
Cet acte est l’un des seuls de Licht où l’électronique est absente, la richesse des textures reposant sur la virtuosité des instrumentistes de  l’orchestre.
Comme les six autres « journées » de ce cycle-somme empreint de mysticisme – Licht s’inspire aussi bien de la culture japonaise que de la Cosmogonie d’Urantia, ouvrage mystique publié aux États-Unis en 1955 –, Michaels Reise um die Erde dégage une singulière force de fascination.