Joël Pommerat

Marius

Théâtre
Points communs – Théâtre des Louvrais
14 – 16 novembrenov.
Scène nationale de l'Essonne – Théâtre de l’Agora
19 – 20 novembrenov.
MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
29 novembrenov. – 8 décembredéc.
La Merise
12 – 14 décembredéc.
La Ferme du Buisson, Scène nationale – cinéma – centre d’art contemporain
18 – 19 décembredéc.
1/3

Création 2024

1h20

À partir de 10 ans

Tarifs 7 € à 30 € 
Abonnés 7 € à 23 €

Points communs – Théâtre des Louvrais

Jeudi 14 novembre

20h00

Vendredi 15 novembre

20h00

Samedi 16 novembre

20h00

Scène nationale de l'Essonne – Théâtre de l’Agora

Mardi 19 novembre

19h00

Mercredi 20 novembre

20h00

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis

Vendredi 29 novembre

20h00

Samedi 30 novembre

19h00

Dimanche 1 décembre

16h00

Mardi 3 décembre

20h00

Mercredi 4 décembre

20h00

Jeudi 5 décembre

20h00

Vendredi 6 décembre

20h00

Samedi 7 décembre

18h00

Dimanche 8 décembre

16h00

La Merise

Jeudi 12 décembre

20h30

Vendredi 13 décembre

20h30

Samedi 14 décembre

18h00

La Ferme du Buisson, Scène nationale – cinéma – centre d’art contemporain

Mercredi 18 décembre

20h30

Jeudi 19 décembre

20h30

Une création théâtrale de Joël Pommerat, librement inspirée de la pièce de Marcel Pagnol, en collaboration avec Caroline Guiela Nguyen, Jean Ruimi. Avec Damien Baudry, Élise Douyère, Michel Galera, Ange Melenyk, Redwane Rajel, Jean Ruimi, Bernard Traversa, Ludovic Velon Scénographie et lumière Éric Soyer. Assistante à la mise en scène Lucia Trotta. Assistant à la mise en scène Guillaume Lambert. Direction technique Emmanuel Abate. Adjointe à direction technique Thaïs Morel. Costumes Isabelle Deffin. Création sonore Philippe Perrin, François Leymarie. Renfort assistant David Charier. Régie son Philippe Perrin, Fany Schweitzer. Régie lumière Jean-Pierre Michel. Régie plateau Ludovic Velon. Construction décors Thomas Ramon – Artom. Accessoires Frédérique Bertrand. Accompagnement Jérôme Guimon de l’association Ensuite.

Production Compagnie Louis Brouillard
Coproduction la MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis ; La Coursive – Scène nationale de La Rochelle ; Théâtre Brétigny, scène conventionnée d’intérêt national ; Points communs – Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise ; Printemps des Comédiens ; Festival d’Automne à Paris
Avec le soutien de la Scène nationale de l’Essonne 
Ce spectacle n’aurait pas vu le jour sans le soutien logistique, financier et moral de ses partenaires précieux, qui ont permis les restitutions publiques en 2017 au sein de la maison centrale d’Arles malgré toutes les difficultés à surmonter : la maison centrale d’Arles ; compagnie Les Hommes Approximatifs ; Théâtre d’Arles, scène conventionnée d’intérêt national – art et création – nouvelles écritures ; La Garance – Scène nationale de Cavaillon ; Jean-Michel Grémillet ; SPIP 13 ; Direction interrégionale des services pénitentiaires PACA ; Direction et personnels de la Maison Centrale ; Équinoxe – Scène nationale de Châteauroux ; Printemps des Comédiens ; MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis ; CNDC de Châteauvallon – Scène nationale ; La Coursive – Scène nationale de La Rochelle ; Théâtre Olympia – Centre dramatique national de Tours ; Le Merlan – Scène nationale de Marseille ; La Criée, Théâtre national de Marseille ; Le Théâtre de la Porte-Saint-Martin
Avec le soutien de la Fondation E.C.Art Pomaret et de la Fondation d’entreprise Hermès

La MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis, Points communs – Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise et le Festival d’Automne à Paris sont coproducteurs de ce spectacle et le présentent en coréalisation.

Avec le soutien de

Ce spectacle, inspiré de l’œuvre de Marcel Pagnol, explore le thème de l’évasion. Certains des comédiens ont découvert le théâtre à la maison centrale d’Arles. Marius offre une occasion unique de découvrir une dimension peu connue mais cruciale de l’art de Joël Pommerat.

À Marseille, Marius travaille dans la boulangerie de son père, où il rêve de voyage et fait face à un dilemme : prendre le large ou rester auprès de celles et ceux qu’il aime. Pour réécrire et mettre en scène ce texte de Pagnol – présenté dans une première version en milieu carcéral –, Joël Pommerat fait appel à l’imagination des interprètes pour proposer une interprétation contemporaine de la pièce. À la manière d’un conte, le spectacle nous confronte à des questions essentielles : comment réussir sa vie ? L’amour est-il possible ? Est-il raisonnable de céder au désir de fuite ? « Adapter, réécrire et ne pas trahir. » Loin de l’original, cette adaptation de Joël Pommerat – invité pour la première fois au Festival d’Automne – livre une version âpre, intense, parfois brutale mais surtout d’une vérité saisissante de l’œuvre.

Dans le même lieu

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
18 – 22 septembresept.

Soa Ratsifandrihana
Fampitaha, fampita, fampitàna

Danse
Réserver

Engageant les corps dans une oralité contemporaine, Soa Ratsifandrihana, le guitariste Joël Rabesolo et les performeuses et performeurs Audrey Mérilus et Stanley Ollivier se nourrissent de leurs récits diasporiques et de leurs origines pour raconter une histoire qu’ils auraient aimé entendre ou voir. Fampitaha, fampita, fampitàna – trois mots malgaches signifiant comparaison, transmission et rivalité – forment des déclinaisons dans lesquelles les interprètes glissent d’un état à l’autre et semblent suivre un mouvement en perpétuelle métamorphose. 

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
13 octobreoct.

Jeanne Balibar
Les Historiennes

RépertoireThéâtre
Réserver

Trois femmes ressurgissent du passé grâce à trois historiennes contemporaines qui les ressuscitent en trois récits, dont s’empare l’actrice Jeanne Balibar pour en proposer une lecture jouée. Quatre femmes d’aujourd’hui posent un regard particulièrement éloquent et incisif sur trois destinées féminines emblématiques.

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
5 – 8 novembrenov.

Nacera Belaza
La Nuée

Danse
Réserver

Reconnue pour ses chorégraphies minimalistes et envoûtantes, Nacera Belaza poursuit son exploration du cercle et du rythme initiée avec Le Cercle (2019) et L’Onde (2021), pièces marqueurs de son langage chorégraphique. Après une première étape de création à Bruxelles en mai 2024, la chorégraphe prolonge le processus de création de La Nuée en invitant dix nouveaux interprètes au plateau. 

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
14 – 17 novembrenov.

Stefan Kaegi, Rimini Protokoll
Ceci n’est pas une ambassade (Made in Taiwan)

ThéâtrePerformance
Réserver

C’est à Taïwan que nous embarque le metteur en scène voyageur de Rimini Protokoll, Stefan Kaegi, avec trois performeurs natifs et résidents de l’île. Dans ce spectacle où l’action filmée en direct nous entraîne dans les méandres d’un décor miniature, la fiction pointe une réalité géopolitique ubuesque.

MC93 – Maison de la culture de Seine-Saint-Denis
22 – 30 novembrenov.

Rosana Cade, Ivor MacAskill
The Making of Pinocchio

Théâtre
Réserver

Investissant, pour le théâtre, le territoire peu exploré de l’affection queer, le duo Cade MacAskill part du conte de Collodi pour raconter la transition de genre et ses répercussions dans le couple. The Making of Pinocchio apparaît comme un manifeste burlesque pour les formes en construction.

Scène nationale de l'Essonne – Théâtre de l’Agora
17 décembredéc.

Nacera Belaza
Sur le fil

RépertoireDanse
Réserver

Sur le fil est une tentative d’échapper à soi, à travers une acceptation infinie et le dépassement des frontières du corps. La chorégraphe Nacera Belaza fait précéder sa pièce emblématique d’une réduction, confiée à des enfants de Bobigny et de Paris. De l’adulte à l’enfant, de la professionnelle à l’amateur, de ce même geste, que voyons-nous ?